[DOMOTIQUE] Les enregistrements d’un Amazon Echo pourraient servir dans une enquête pour meurtre

Les enregistrements d’Amazon Echo peuvent détenir des informations intéressantes dans le cadre du traitement d’affaires criminelles aux Etats-Unis. Le 9 novembre 2018, un juge du New Hampshire a demandé à Amazon de lui fournir les données d’une enceinte Echo, présent dans une maison où a eu lieu un double meurtre en 2017. Le procureur pense que cette enceinte aurait pu enregistrer des éléments pendant le meurtre. Des enregistrements qui, s’ils existaient, permettraient de mieux comprendre comment ce sont déroulé les faits. Amazon a indiqué qu’il « ne divulguerait pas d’informations d’utilisateurs » sans une requête officielle de la justice américaine. De plus, la capacité des enceintes Echo de fournir des enregistrements pertinents dans ce type d’affaire reste très incertaine: il faudrait, théoriquement, que l’un des protagonistes ait prononcé un des mots pouvant activer l’enceinte. On se souvient qu’un différend du même genre avait déjà opposé Apple et le FBI. En 2016, la justice américaine avait réclamé à Apple de l’aider à déverrouiller l’iPhone d’un des auteurs de l’attentat de San Bernardino, en Californie. Apple a toujours refusé : le contournement du dispositif de sécurité d’un iPhone revenait à affaiblir celle de tous ses clients – et donc de mettre en danger leurs données personnelles.