[ARMEMENT] Un rapport du ministère américain de la Défense révèle d’importantes failles dans les systèmes des missiles balistiques

Un audit de sécurité du système américain de défense antimissile balistique (BMDS) mené par l’inspecteur général du département de la Défense des États-Unis (DOD IG) a révélé les mauvaises pratiques de cybersécurité utilisées pour protéger ces réseaux critiques. Un rapport a été publié  en avril après que les responsables de l’Inspecteur général du Département de la défense eurent inspecté au hasard cinq endroits où des missiles balistiques avaient été placés par la Missile Defense Agency (MDA) pour intercepter des roquettes nucléaires ennemies en cas d’attaque. Par la suite, un rapport témoignant du manque de sécurisation des systèmes de missiles balistiques, utilisés comme moyen de défense en cas d’attaque nucléaire sur le territoire américain a été publié. Plusieurs vulnérabilités critiques ont été découvertes telles que l’absence de système de détection d’intrusion, l’absence de chiffrement ni de mécanismes d’authentification multifactorielle. Ajoutées aux données non chiffrées et aux contrôles de sécurité physique quasi inexistants la présence de vulnérabilités non corrigées datant de 1990…Le ministère de la Défense a de quoi s’inquiéter d’autant que le rapport conclut que ” l’armée, la marine et MDA n’ont pas protégé les réseaux et systèmes qui traitent, stockent et transmettent les informations techniques BMDS “.