[INSOLITE] Le gouvernement suisse invite des pentesteurs à pirater son système de vote électronique

      Pour tester la fiabilité de son nouveau système de vote électronique, la Suisse invite des pirates informatiques à pirater ledit système et contourner les dispositifs de sécurité avec une récompense de 150.000 francs suisses (132.000 euros). Un faux scrutin sera donc organisé du 25 février au 24 mars pour les pirates puissent manipuler les suffrages, y accéder voire le mettre hors service. Le but de la manœuvre consiste à contourner les dispositifs de sécurité pour avoir accès à certaines données sensibles et compromettre ce vote. Le montant de la récompense dépendra de la capacité d’intrusion de chaque pirate allant de 1000 CHF pour une intrusion dans le système de vote en ligne, à près de 50 000 CHF pour une manipulation des suffrages de manière indétectable.

Le gouvernement suisse veut s’assurer de la sécurité de son système de vote électronique car celui-ci est régulièrement sollicité pour des référendums et des initiatives populaires. En Suisse, ce type de vote est en phase d’essai depuis 2004 dans certains cantons (10 des 26 cantons). Enfin, depuis 2018, le gouvernement a lancé une procédure pour écourter cette phase d’essai et faire du vote électronique « le troisième canal de vote » après le vote dans les bureaux et celui par correspondance.