[AUTOMOBILE] Des hackers professionnels à l’assaut de la Tesla Model 3

   Comme  bon nombre de voitures électriques, la Tesla Model 3 est équipée d’un logiciel d’autopilote qui permet de gérer en toute autonomie et sans intervention du conducteur, un trajet entre deux points. Ce système de pilotage automatique est connecté aux divers outils numériques du conducteur (smartphone, tablette, montre…) en raison de diverses fonctionnalités proposées par le constructeur (mise à jour en temps réels des trajets, consultation de l’agenda du conducteur…). Soucieux d’optimiser son système d’intelligence artificielle et de renforcer la sécurité du logiciel qui le coordonne, Elon Musk a annoncé qu’il soumettrait sa Model 3 aux attaques des pirates informatiques du prochain Pwn2Own.

   Organisé les 20, 21 et 22 mars prochain à Vancouver, le Pwn2Own est un concours international où se réuniront les chercheurs en sécurité informatique les plus doués de la planète. Le rendez-vous sera donc idéal pour mettre à l’épreuve les systèmes embarqués de la berline électrique de Tesla. Les participants auront  pour mission d’exploiter les éventuelles failles de sécurité du véhicule pour le pirater. Tesla a par ailleurs annoncé que celui qui réussirait à pénétrer dans le système d’exploitation de la Tesla Model 3 en deviendrait tout simplement le propriétaire. À cette promesse s’ajoute diverses primes dont le montant est lié à la gravité des failles qui seront identifiées. Une récompense de 100.000 dollars sera offerte au vainqueur.