[SANTÉ] Des images médicales vulnérables

     Selon une récente étude de la société allemande Greenbone Networks, ce sont plus de 200 000 images médicales de patients suisses qui sont sans protection. Cette étude démontre donc la vulnérabilité des données sensibles des patients. La société spécialisée dans la cybersécurité a analysé les systèmes intégrant un protocole qui permettent aux acteurs de la santé d’échanger et de communiquer des données médicales confidentielles. Les résultats de ces scans ont été signifiants à raison que les chercheurs ont pu avoir accès à « 339 millions d’images médicales, disponibles sur 500 serveurs, présents dans 24 millions de dossiers de patients ». De plus, des noms et dates de naissance ont pu également être obtenues. Cette étude, réalisée en Suisse par  Greenbone a révélé que « deux serveurs médicaux – leurs noms ne sont pas mentionnés – sont sans protection ».